Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > Actualités d’ailleurs

AAC/ Bourse d’aide à la mobilité internationale (AMI) à l’IRMC

L’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC), UMIFRE MEAE-CNRS, lance un appel à candidatures pour une bourse d’aide à la mobilité internationale en sciences humaines et sociales d’une durée d’un an (renouvelable une fois) afin de soutenir un.e étudiant.e en doctorat.
Date limite de dépôt des candidatures : 31 mai 2022

Est éligible, un sujet de thèse en concordance avec l’un des axes de recherche actuellement développés à l’IRMC :

Axe 1 : Histoire du Maghreb (Algérie, Tunisie, Libye), XIXe-XXIe siècles

Histoire coloniale, histoire post-coloniale : permanences et changements
L’historiographie maghrébine depuis les indépendances
Culture et patrimoine

Axe 2 : Sociétés maghrébines contemporaines en recomposition

Circulations : mobilités et migrations (intra-maghrébine, Maghreb-Afrique subsaharienne et en Méditerranée)
Religions : monothéismes, minorités, radicalisation
Genre : questions féministes, masculinités, LGBT
Environnement et sciences sociales

Axe 3 : Gouvernance et politiques

Politiques publiques : décentralisation et développement local
Mobilisations : justice transitionnelle, citoyenneté, mobilisations sociales

Les terrains de recherche devront porter sur l’un ou plusieurs des pays du Maghreb ou de l’espace euromaghrébin.

Conditions :

La bourse est proposée pour une durée de douze mois, renouvelable une fois après avis favorable. L’étudiant boursier devra impérativement résider à Tunis et s’intégrer dans la vie du laboratoire.

La sélection se fera sur examen de dossier par une commission scientifique en juin 2022. Les résultats seront communiqués au plus tard le 1er juillet 2022.

Conditions d’éligibilité :

Être inscrit.e dans une université française.
Être inscrit.e en 1ère ou 2eannée de thèse dans une formation doctorale de sciences humaines et sociales et ce, au plus tard à la date du début de l’AMI sous réserve d’un justificatif officiel : attestation de l’école doctorale, carte d’étudiant etc.
Maîtrise de la langue française exigée. La maîtrise de la langue arabe serait très appréciée.

Pièces à fournir obligatoirement :

La photocopie des diplômes et de l’inscription universitaire en 2022-2023.
Un CV détaillé.
Un texte de problématique de la thèse (éléments théoriques, méthodologie, bibliographie succincte) 5 pages maximum.
Une lettre de motivation (1 page) précisant la nécessité d’un séjour durable au Maghreb (terrain et archives).
Une lettre de soutien circonstanciée du directeur ou de la directrice de thèse.

Les dossiers doivent être rédigés en français.

Les dossiers complets doivent être transmis à l’attention de :

Madame Katia Boissevain

Directrice de l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain

irmc.maghreb.tunis@gmail.com