Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > Agenda

Soutenance de thèse de Patricia CARLIER

Soutenance de thèse de Patricia CARLIER

Vendredi 12 Mars 2021
à 14:00, salle Georges Duby, M.M.S.H. 5 rue château de l’Horloge - Aix-en-Provence

L’anthropologie et l’ethnologie européenne, nouveaux partenaires du développement économique et touristique des territoires ? Questionnements sur la gestion du patrimoine ethnologique dans une « mission patrimoine » de Pays dans le Gard.

Directeur de these M. Laurent Sébastien FOURNIER Aix Marseille Université MMSH IDEMEC
Rapporteur Mme Alphonsina BELLIO Ecole Pratique des Hautes Etudes
Rapporteur Mme Isabelle BIANQUIS Université de Tours UFR Arts et Sciences humaines
Examinateur M. Christophe GIBOUT ULille/ULCO ULR 4477 TVES
Examinateur M. Cyril ISNART AMU Aix-Marseille Université M.M.S.H. IDEMEC UMR 7307

Mots Clés
anthropologie,économie touristique,ethnologie européenne,patrimoine,projets de développement,inventaire

Résumé de la thèse
Le transfert de l’Inventaire du patrimoine culturel aux régions en 2004 a généré un nouvel outil politique d’acculturation et d’identité au service du développement touristique économique et social sur leurs territoires de projet. L’analyse concerne douze ans de bilan d’une « Mission Patrimoine », créée en 2007 dans un Pays dans le Gard, chargée de l’inventaire, de la conservation et de la valorisation des patrimoines. Elle porte sur plusieurs projets liés au patrimoine ethnologique dans les domaines vitivinicole, culinaire, agricole artisanal, social et mémoriel, en relation avec la notion émergente de patrimoine culturel immatériel. De nouvelles méthodes et de nouveaux outils ont été mis en place pour répondre aux politiques initiées par de nouveaux acteurs. L’intégration du patrimoine culturel immatériel dans les inventaires de ce territoire, le développement de certains projets économiques et touristiques autour de traditions ou de pratiques a nécessité l’intervention de nouveaux partenariats scientifiques et de nouvelles expertises. Dans une perspective d’anthropologie du proche, ces douze années de bilan conduisent à questionner la méthodologie de l’inventaire, notamment la pertinence de la pratique de l’inventaire croisé, et celle du management de projets autour de ces patrimoines et à analyser la place nouvelle de l’anthropologie et de l’ethnologie européenne parmi les approches nécessaires à la gestion actuelle des politiques locales de valorisation du patrimoine.