Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > Agenda

Séminaire "OBJETS MIGRATEURS"

14:00- 16:00, IDEMEC salle Paul Albert Février MMSH, Aix-en-Provence

- Muriel GARSSON* et Manuel MOLINER** (Musée d’archéologie de Marseille). Biographies d’objets, au passé et au présent.

- Muriel Garsson-Piacenza *
Conservateur du Musée d’archéologie méditerranéenne.
Archéologue de formation, spécialiste du monde grec, elle entre en 1993 dans les musées de Marseille comme Chargée de mission au Musée d’archéologie de Marseille.
En 2002, elle est nommée conservateur du Musée des Docks romains et de la collection classique du Musée d’Archéologie. Elle est commissaire de plusieurs expositions : « Le petit Musée érotique » (2002), « Histoire d’Alliage » (2004), « Héléniké Mousiké » (2005), « Des Grecs en Sicile » en partenariat avec la Ville de Palerme (été 2006), « Sous la protection des divinités de la fertilité » (été 2010), « Le Trésor des Marseillais » (2013), « Visages, au commencement » (2014), « Être femme en Grèce antique » (2015), « Le banquet de Marseille à Rome » (2016). Elle est nommée en 2009 chef d’établissement du Musée d’Archéologie de la Charité et devient chercheur associé au CNRS en 2010. Elle enseigne en Master Pro Histoire à AMU.
Elle dirige plusieurs ouvrages et catalogues ainsi que des articles pour des revues scientifiques.
Elle a dirigé de 2017 à 2019, le réaménagement global du nouveau département « Proche-Orient, bassin méditerranéen » du Musée d’archéologie méditerranéenne qui offre désormais une vision archéo-sociologique de cette région. Son prochain commissariat, en binôme avec Manuel Moliner, archéologue municipal, concerne l’exposition « Objets migrateurs » dont le commissariat général sera assuré par Barbara Cassin.

- Manuel Moliner **
Conservateur du patrimoine en Chef, Archéologue municipal
Responsable du Pôle Archéologie du Musée d’Histoire de la Ville de Marseille -
Archéologue municipal à Marseille depuis 1985, il est titulaire d’une maîtrise sur les oppida du Var et d’un diplôme études approfondies obtenus à l’université de Provence conscaré à l’archéologie romaine de Massalia. Il a dirigé de nombreuses fouilles au quartier du Panier, le cœur historique de la Cité antique et en limite de celui-ci dans les secteurs périurbains.
Il a réalisé des expositions et des publications pour le grand public et le monde scientifique sur les résultats de ces chantiers archéologiques qui ont révélé les origines grecques de Marseille au VIe s. avant J.-C. et ses transformations à l’époque - romaine, paléochrétienne jusqu’au Moyen Age. Il est chercheur associé au Centre Camille Jullian du CNRS à la MMSH d’Aix-en-Provence. Il a en charge la responsabilité du dépôt archéologique municipal de Marseille qui gère la totalité des collections de fouilles préventives exécutées sur la commune et la responsabilité du Pôle Archéologie qui a rejoint le Musée d’Histoire n 2018.

Il s’intéresse plus particulièrement aux époques antiques avec des recherches sur les céramiques, les maisons romaines ainsi qu’à la topographie urbaine et suburbaine de la Cité massaliète. Depuis les découvertes du quartier de la Porte d’Aix en 1991, il s’est intéressé au monde des morts dans l’Antiquité. Il a dirigé la fouille puis la publication de la nécropole de Sainte-Barbe, présentée dans un ouvrage scientifique. C’est la plus grande nécropole antique découverte et publiée en France. Tout récemment, il a dirigé les fouilles de la rue Malaval au quartier de la Joliette, où ont été mis au jour les vestiges exceptionnels d’une basilique funéraire inconnue et de sa nécropole de plus de 200 sépultures avec sépulture privilégiée produisant l’huile sainte (une memoria en marbre) qui offrent un témoignage inédit et émouvant des origines du christianisme à Marseille et des pratiques funéraires des premiers chrétiens. En 2011, à l’occasion de travaux de confortement, il a procédé à de sondages archéologiques dans la nef de l’abbaye de Saint-Victor. Il est responsable scientifique des périodes romaines et paléochrétiennes du parcours muséographique du musée d’Histoire réouvert en 2013. Dernièrement, il assuré le commissariat d’expositions temporaires et de la réouverture de la salle permanente consacrée à l’Antiquité au Musée d’Archéologie Méditerranéenne à la Vieille Charité à Marseille.

Prochaines séances :
- 29 novembre 2019 CNElias
- Cyril ISNART (Idemec). Des inscriptions mobiles. Les hétérographies muséales du judaïsme portugais en contexte savant.

- 6 décembre 2019 IDEMEC salle Germaine Tillion MMSH
- Céline LESOURD (CNE). Les enjeux de la circulation du khat, une plante stimulante éthiopienne.

-13 décembre 2019 CNElias Reprise

* En partenariat avec les Maisons de la Sagesse et le Centre Norbert Elias
Ces séances, en présence de Barbara CASSIN, auront lieu alternativement à l’IDEMEC à la MMSH d’Aix-en-Provence ou au CNElias (Centre Norbert Elias) à la Vieille Charité à Marseille