Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > À la une

Objets migrateurs : Séminaire commun IDEMEC / CNE /Musées de Marseille et les Maisons de la sagesse-traduire de Barbara Cassin

Thématique et objectifs de l’exposition

Les objets migrateurs ont toujours existé, qu’il s’agisse d’hommes, de dieux, d’idées, de langues, de musiques, de cuisines ou de choses. C’est par ce crible que le nouveau département « proche-orient, bassin méditerranéen » du MAM, a voulu exposer les œuvres emblématiques de sa collection .
Le commissariat scientifique s’est donné comme objectif de lier cultures et civilisations entres elles, par des objets communs, empruntés, copiés, modifiés, détournés ... Aujourd’hui où, particulièrement en Méditerranée, l’accueil de ceux qu’on nomme "migrants" est à l’ordre du jour, nous voulons suivre quelques trajets exemplaires, dédiaboliser l’idée de migration, et montrer comment les objets migrateurs ont servi à constituer la civilisation que nous disons nôtre, à la diffuser et à la faire évoluer.
Trois principes guident cette exposition :
Remettre en travail les idées de centre et de périphérie, d’origine et de copie, de même et d’autre ; faire dialoguer l’antique et le contemporain ;
donner à voir l’objet d’art le plus précieux comme l’objet du quotidien.
Le premier challenge est directement lié à l’histoire de l’art, des techniques et des cultures. Il consiste (ce qui n’a à notre connaissance jamais encore été fait) à faire l’inventaire raisonné des types de transformations dues aux migrations et à les donner à voir au moyen d’objets. De la copie, la reproduction plus ou moins adroite, voire du faux et de la contrefaçon, à l’imitation instruite et artiste ; de l’imitation à la réinvention liée aux matières, aux techniques, aux pratiques, aux usages, aux interdits, à la culture et au goût ; du syncrétisme aux métissages, large est l’éventail des formes que prend la migration d’objets.
Le dispositif que nous proposons mettra en correspondance un objet migrateur archéologique, provenant le plus souvent possible des collections du musée, et un objet migrateur contemporain, relevant du même type de transformation.
Il fera réfléchir à partir des biographies d’objets sur ce qu’est une collection, y compris une collection de musée, et sur les sens à donner à la notion de restitution.

Ces séances, en présence de Barbara CASSIN, auront lieu alternativement à l’IDEMEC à la MMSH d’Aix-en-Provence ou au CNElias (Centre Norbert Elias) à la Vieille Charité à Marseille de 14:00 à 16:00

- Vendredi 22 novembre 2019 IDEMEC salle Paul Albert Février MMSH
- Muriel GARSSON et Manuel MOLINER (Musée d’archéologie de Marseille). Biographies d’objets, au passé et au présent.

- 29 novembre 2019 CNElias
- Cyril ISNART (Idemec). Des inscriptions mobiles. Les hétérographies muséales du judaïsme portugais en contexte savant.

- 6 décembre 2019 IDEMEC salle Germaine Tillion MMSH
- Céline LESOURD (CNE). Les enjeux de la circulation du khat, une plante stimulante éthiopienne.

-13 décembre 2019 CNElias Reprise

* En partenariat avec les Maisons de la Sagesse et le Centre Norbert Elias