Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Agenda > Évènements passés - Archive

Soutenance de thèse

Soutenance de thèse

Lundi 4 décembre 2017
9:00, MMSH, AIx en Provence, Salle G. DUBY

Marie-Claude Souaid, doctorante à l’Idemec, présentera ses travaux en soutenance pour l’obtention du doctorat d’anthropologie.

















Dirigée par Dionigi Albera, Directeur de recherche au CNRS, sa thèse s’intitule « 

Châtiment coutumier violence contemporaine. Cas de la vengeance de Ketermaya

Directeur de Thèse :
- Dionigi Albera
Membres du jury :
- Emma Aubin -Botltanski, Directeur de recherche EHESS IFPO Beyrouth Liban
- Maria Luisa Cesoni ,Professeur Université Catholique de Louvain - faculté de droit et de criminologie Collège Thomas More Belgique
- Bernard Botiveau , Professeur Émérite Iremam France
- Elisabeth Claverie , Directeur de Recherche France

Résumé de la thèse
Question majeure de l’ordre public le contrôle du meurtre est pleinement institutionnalisé au Liban. Cependant, l’une des tâches les plus complexes du système judiciaire libanais est de prévenir la vendetta. Cette thèse porte sur un lynchage exécuté en réaction à l’homicide de quatre membres d’une même famille, advenu au village de Ketermaya—partie méridionale du gouvernorat du Mont Liban— le 29 avril 2010, en présence des acteurs du système judiciaire. Ce qui a été connu sous le nom de « la vengeance de Ketermaya » illustre la dérive de la régulation du meurtre dans la violence de profanation. Véronique Nahoum- Grappe soutient la posture de la convergence du crime de profanation avec les crimes politiques. Fondée sur une description dense de l’affaire notre recherche interroge les régulations sociétales et étatiques du meurtre. Les dérives de cet épisode singulier illustrent-t-elles une dérégulation connexe des systèmes sociétaux et étatique de contrôle du meurtre lorsque les politiques de régulation menées selon des priorités liées à la sécurité nationale ne prennent pas en compte d’autres problèmes sociaux importants ?