Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Agenda > Évènements passés - Archive

Table-ronde autour des Tziganes

Table-ronde autour des Tziganes

Vendredi 7 juillet 2017
15h-16h30 Cours Santon , Arles

Table ronde autour des Tsiganes et des expositions Mathieu Pernot (Arles) et Mondes Romanès (Paris)

Fabriques photographiques des Tsiganes

Contact
Participants

Ilsen About, historien, CNRS - Centre Georg Simmel, co-commissaire de l’exposition « Sillages » en préparation au Musée national de l’histoire de l’immigration (printemps 2018)
Adèle Sutre, géographe, EHESS, commissaire adjointe de l’exposition « Sillages »
Marc Bordigoni, ethnologue, CNRS - Idemec
Mathieu Pernot, photographe, co-commissaire de l’exposition « Sillages » à Paris et qui présente « Les Gorgan » aux Rencontres d’Arles.

- Table ronde animée par Marianne Amar, historienne, responsable du département de la recherche au Musée national de l’histoire de l’immigration

- Présentation générale
Les regards changent. Les mondes tsiganes, en France et en Europe bénéficient aujourd’hui d’un intérêt redoublé, qui porte une prise de conscience et un renouvellement des approches. L’histoire des populations tsiganes, des Manouches, ou Sinti, Roms et Gitans, s’inscrit aujourd’hui dans une histoire large des sociétés européennes, loin d’un récit fondé sur les seuls motifs de l’exotisme, de la marginalité ou d’un nomadisme irrépressible.
Cette histoire renouvelée laisse apparaître des ancrages territoriaux variés, dans les villes et l’espace rural, et des trajectoires sociales et professionnelles complexes. Elle interroge, par ailleurs, à nouveaux frais, les répressions spécifiques dont sont victimes les Tsiganes, les formes variées de discrimination et les fondements de cette exclusion. À travers une histoire et une ethnographie des parcours individuels et familiaux, l’inscription territoriale des mondes tsiganes dévoile des circulations inédites, de l’échelle locale à l’échelle transcontinentale.
La table ronde organisée par le Musée national de l’histoire de l’immigration sera l’occasion de rendre compte de ces renouvellements, d’en éclairer les modalités, et de contribuer à transformer les regards portés sur une composante ancienne et variée de la population.

Déroulé
- Marianne Amar – 5 minutes
• Accueil
- Introduction générale de la conférence ; les deux expositions Arles et Paris ; comment réfléchir ensemble histoire des tsiganes et histoire de leurs représentations photographiques, dans la longue durée.
- Présentation des intervenants
- Ilsen About – 15 minutes
Introduction à l’histoire des Tsiganes. En révéler à la fois la grande diversité territoriale, culturelle et sociale, et son envers (uniformité, mythologies et stéréotypes). Articuler cette histoire à une histoire des représentations photographiques.
- Mathieu Pernot – 15 minutes
Une histoire familiale et un itinéraire de photographe : les Gorgan
- Marc Bordigoni – 10 minutes
Retour au local : Les présences tsiganes en Provence
La diversité des groupes, saisie notamment à l’occasion du pèlerinage des Saintes-Maries et de ses traces photographiques.
Dans cette diversité, la présence Rom à travers les Gorgan et surtout, un portrait de -Lisa Gorgan : ses rapports à la photographie, les mises en scènes de soi et les usages de l’image.
- Adèle Sutre – 10 minutes
La relecture des circulations tsiganes « au grand large » : circulations vers et dans les mondes atlantiques
- Conclusion collective avec Ilsen About, Adèle Sutre, Marc Bordigoni, Mathieu Pernot – 10 minutes
Une histoire intime de la fabrique photographique des Tsiganes : chacun choisit une image qui l’a marqué dans ses recherches, dans son travail, dans ses rencontres et en parle pendant deux minutes.
Débat : 20 minutes
Le public sera invité soit à poser des questions autour de l’histoire des Tsiganes, soit à revenir sur une image de la table ronde pour en faire son propre commentaire.